La Transalpine / Jb – J2 – 339km – Plein les yeux…et les bras

Après un réveille tôt…à la fraîche et humide, on attaque la journée pour 320km de cols. 1900m, 2200m, 2300m…ça en fait du dénivelé !

Grosse journée pleine d’images sublimes mais aussi pleine de fatigue, alors ce soir l’article sera court et surtout illustré.

Canon Le camping… tu payes pour la douche…mais tu disposes d’un « recycling-center » !

On charge en octane 100 (paraît que ça nourrit mieux les chevaux cf. Polo)

Et à l’attaque !!! (Toujours les mêmes qu’on attend !)

Alors ça c’est trop canon pour leurs 12 ans de mariage au Sustenpass !! Vivement les nôtre.

Vous voulez connaître le secret de la performance de Marc Marquez ? Juste avant chaque GP il se fait une virée entre potes dans les Alpes Suisses pour étudier les trajs’ d’un certain « Polo »… là c’est préparation pour le GP d’Angleterre Mais chuttte c’est un secret

Encore, encore…youpi

Et Polo il te fait « bon on est un peu à la bourre mais là on a passé tous les cols, maintenant c’est tout droit… »

« Ah? T’es sûr? Genre tout droit comme ça? »

Bon faut dire qu’on a aussi pris du retard car en Suisse l’hiver ils font du ski…et visiblement l’été il réparent les routes… des panneaux comme ça tous les 10km avec des feux tricolores biennnnnnn longs…m’enfin on va pas se plaindre car du coup les routes sont nickelles !

Et surtout en France à la montagne à la même époque on a plutôt des panneaux « attention gravillons sur 20km »!

On touche au but, Le camping se rapproche…mais l’aventurier en katoche n’est pas rassuré. « Hey les potes, Le camping est à 200m plus bas, et Le thermomètre de ma super moto high tech m’annonce 11 degrés… ça va Le faire? »

« Mais oui mais oui, il fera plus chaud en bas »

Bon en vrai je crois qu’il attendait qu’on lui propose d’aller à l’hôtel…mais on avait pas compris Nous 😁

On arrive finalement au camping et ohhh surprise…De la neige au dessus de Nous huhu. Faut voir le bon côté des choses les igloos sont fait en neige c’est isolant o_O

Et puis si on se caille ils nous auront prévenu…Le bled se nomme « Trafoi », certainement un anagramme en forme de mise en garde !

Alors comme il a peur d’avoir froid plus tard, il décide de se mettre nu tout de suite…malin Le Polo

Et après un délicieux repas gastronomique (rougaille saucisse kacki + petits écoliers Ovomaltine trempés dans les « danettes » de marque 👍 achetées à la hâte dans une station service juste avant la frontière italienne…ben oui je rappelle qu’on été à la bourre et que le risque était de ne pas trouver à manger pour le soir quand même 😁)

Donc, après ce chouette repas, nous avons eu la chance d’avoir la visite d’un mignon petit renard à 20cm de nos tentes, visiblement plus attiré lui aussi par l’odeur de la rougaille que par la volonté de se faire flatter.

J’ai pas les photos de la poubelle après la lutte…mais Le seul truc que je peux dire c’est que le renard est pugnace… 😁

À demain pour de nouvelles aventures !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *